Chargement Évènements
Cet évènement est passé

L’Evangile du 3ème dimanche de l’Avent commenté par le Père Marc Sevin bibliste.

Pour que l’évangéliste Jean, dès le début de son évangile, présente si longuement le Baptiste, c’est que ce personnage était de la plus haute importance pour ses lecteurs.

. Et pourtant !

Le temps de la préparation : Esprit saint, dans notre lecture croyante des évangiles, nous avons besoin de toi. Viens éclairer et renforcer notre Foi.

Le temps de l’observation : Jean vient d’ouvrir son évangile en célébrant « le verbe », la « parole de Dieu » qui au commencement était auprès de Dieu, qui était Dieu et la lumière des hommes. Puis il s’interrompt pour présenter un homme, Jean, envoyé par Dieu pour rendre « témoignage à la lumière ». Le but de son témoignage est que : « tous croient par lui » mais l’évangéliste s’empresse d’accumuler les négations sur cet Homme.

. Jean n’est pas la lumière, comme l’est le verbe. Il n’est pas « le Messie » il n’est pas Elie, il n’est pas le grand prophète.

Qui est-il donc ? Simplement la voix qui annonce la venue du Seigneur. Le Baptiste insiste : quelqu’un vient derrière lui, inconnu de ses interlocuteurs confirmés que sont les prêtres, les lévites et les pharisiens. Lui-même n’est pas digne d’être le plus petit de ses serviteurs.

Le Temps de la médiation : Si Jean-Baptiste occupe une grande place dans l’Evangile de Jean, quelqu’un d’autre a infiniment plus d’importance que lui ! C’est le Seigneur que l’évangéliste suggère d’identifier avec celui qui vient après le Baptiste. Il ne faut donc pas se tromper et donner à ce dernier l’importance qu’il n’a pas. Il ne correspond pas aux grandes figures de l’attente de son peuple : le Messie, Elie, le grand prophète. Déjà on pressent que l’évangéliste veut faire comprendre à ses lecteurs que l’inconnu qui vient concentre en lui ces titres : Seigneur, Parole de Dieu, Messie, Elie, le grand prophète comme Moïse. Les chrétiens qui reçoivent l’Evangile de Jean voient apparaître en filigrane Jésus de Nazareth, le ressuscité. Le rôle de Jean-Baptiste est grand puisqu’il rend témoignage au Verbe qui est lumière. C’est Le Christ Jésus, et lui seul, qu’il faut suivre et à qui il faut donner sa confiance, sa Foi.

Le temps de la Prière : Dieu notre Père, donne-nous d’accueillir le témoignage du Baptiste, pour nous tourner vers Jésus, notre Seigneur, parole de Dieu et lumière.

Père Marc Sevin