Chargement Évènements
Pour le MCR national, Le billet spirituel du mois d’avril est signé de notre voisine et amie Rosita Carpier, Responsable diocésaine du MCR du diocèse de St Brieuc et Tréguier.
Le voici ci-après.
Merci à Rosita de nous rappeler le message fondamental du Christ ressuscité.  HC

Aimez-vous les uns les autres

Récemment sur France Inter, un analyseur de tendances révélait, après avoir enquêté auprès d’un échantillon de population, les souhaits de vie des français dans un monde post-confinement.

Peu de surprise sur ces aspirations : plus de liberté, de nature, de liens familiaux et amicaux, plus de local, un grand besoin de renouveau, de se ré-inventer, de ré-inventer la société…

La perspective de Pâques donne à ces aspirations une dimension évangélique et invite à cette traversée du « monde d’avant » vers « le monde d’après », c’est-à-dire de la mort à la vie, du désespoir à l’espérance…

Pâques avec la résurrection de Jésus projette vers le renouveau et encore plus vers l’espérance. Elle presse chacun à une renaissance en faisant sienne la puissance de Vie du Ressuscité. Elle engage irrésistiblement tout notre être dans ce processus de renouveau.

Cela passe par une remise en cause de soi-même en faisant le choix de croire en quelque chose de supérieur. C’est un appel à dépasser nos réalités humaines, à discerner ce qui n’est pas à la mesure de l’humain, à s’ouvrir à l’invisible, à l’inattendu : aujourd’hui c’est la résurrection et la vie qu’elle porte.

« Le tombeau est vide, la pierre est roulée, rien ne sera plus comme avant »,
« le monde d’avant » n’est plus…

Imprégnés de la joie fondatrice de Pâques, il nous reste à entrer dans l’expérience concrète de la Résurrection, forts de notre Foi en l’enseignement de Jésus, de notre cheminement avec Lui. Rappelons qu’il a travaillé, souffert, a été crucifié, mis au tombeau et revenu parmi les hommes pour redire une nouvelle fois ce qu’il a toujours enseigné :

« Aimez-vous les uns les autres »

Ce n’est pas compliqué comme phrase et pourtant il en est mort. Il est mort pour avoir enseigné l’amour ! Cela ne doit pas rester vain !!

Plus que jamais, dans le contexte d’aujourd’hui, puisse la Résurrection du Christ être source de renouveau, et permettre de semer l’amour et la fraternité car elle porte vraiment les germes d’une vie à renouveler.

Rosita Carpier
©mcr-avril 2021